Jeune Huron sous le sapin

Publié le par /

Les enfants sont des sortes de Hurons. Avec leurs yeux neufs, ils nous aident à analyser les routines qui nous semblent naturelles mais ne sont que des constructions sociales.

Le dernier jour avant les vacances de noël, les enfant d’une école ont fait un petit spectacle, et reçu de menus cadeaux, quelques friandises et un livre. J’ai discuté le lendemain avec l’un d’eux. Il était persuadé que noël était passé. Il avait joué le spectacle qu’il répétait depuis des semaines, eu des cadeaux qui lui avaient fait très plaisir, fait la fête avec ses amis, voilà, c’est ce qu’il attendait. Et chaque fois que je lui parlais de la fête à venir, il me répliquait que je me trompais, qu’il avait fêté noël à l’école et que c’était fini.

Depuis quelques jours, un enfant exprimait le désir d’avoir un super-héros qui faisait semble-t-il fureur parmi ses collègues. Ses parents étaient plutôt rétifs au marketing qui inondait depuis des mois toutes les grandes surfaces de jouets à l’effigie de ce personnage. Ils avaient prévu quelques mètres cube de cadeaux, correspondant mi à d’autres passions de l’enfant, mi à leur propres projections, envies de l’orienter et de jouer avec lui. Mais l’expérience aidant, ils avaient quand même rajouté en bas de la commande au bonhomme rouge un gadget à trois sous dérivé de l’univers du super héros arachnide. Que croyez-vous qu’il arriva ? L’enfant délaissa évidemment tous ses autres cadeaux, n’ayant d’yeux que pour le gadget. À quiconque lui demandait ce qu’il avait reçu, il ne parlait, des étoiles dans les yeux, que de…

Tout cela est à vrai dire tellement évident. Mais qu’il est difficile de s’extraire des normes expliquant comment il faut « fêter » telle ou telle date. Se gaver à s’en rendre malade de certains aliments généralement insipides, quand rien n’est meilleur qu’une bière accompagnée de chips et d’amis. Offrir des monceaux de signes extérieurs d’affection. Se couler dans le moule, par paresse, ou pour protéger les siens du regard désapprobateur de la société pour quiconque marche hors du sentier.

Pour réagir, n'hésitez-pas à m'écrire : clochix chez clochix.net ou à soumettre l'url de votre commentaire :
(Je traite les mentions à la main, elles peuvent mettre plusieurs jours avant d'apparaître)

Si vous avez un compte Github, vous pouvez me proposer des corrections en éditant ce billet

Fork me on GitHub