Bébés pandas roux

Publié le par /

Ce 21 septembre, c’est la Journée Internationale des Pandas Roux. L’occasion de rappeler que le logo de Firefox n’est pas un renard, mais un petit panda roux, que ces bestioles, parmi les plus mignonnes qui soient, sont menacées de disparition, et que Paris est décidément une ville magnifique, puisqu’on peut y admirer des pandas roux à la ménagerie du jardin des plantes. Deux bébés y sont nés cet été, voici une petite compilation de photos. Oui, c’est un coup bas, une agression à la mignonitude pour vous inciter à participer à la sauvegarde de l’espèce.

Les deux petites filles, qui sont nées le 7 Août, n’ont pas encore de nom. La ménagerie a lancé une consultation sur Facebook pour leur en choisir un. Leur maman s’appelle Maya, elle est née à Madrid en 2004. Leur papa, Djian est arrivé d’un zoo italien en 2012. Les deux fillettes ont déjà de nombreux grands frères et grandes sœurs, puisque que Maya a eu cinq autre portées avant elles. Ainsi le 21 juin 2011, elle a donné naissance à Yumco, un garçon, et Zanda, une fille. Leur papa s’appelle Sashi.

Les bébés devraient être visibles du public dans le courant du mois d’octobre. En attendant, leurs soigneurs ont publié de nombreuses photos :

Les pandas roux sont l’objet d’un programme européen pour les espèces en dangers, c’est à dire que pour essayer d’assurer la survie de l’espèce, l’existence des individus en captivité est entièrement contrôlée. Une commission régit notamment leur reproduction pour éviter la consanguinité. Il reste quelques centaines de petits pandas en liberté en Asie, que le Rad Panda Network essaie de protéger. Je ne peux que vous encourager à aller faire un tour sur leur site pour voir comment vous pouvez les aider.

Pour réagir, n'hésitez-pas à m'écrire : clochix chez clochix.net ou à soumettre l'url de votre commentaire :
(Je traite les mentions à la main, elles peuvent mettre plusieurs jours avant d'apparaître)

Si vous avez un compte Github, vous pouvez me proposer des corrections en éditant ce billet

Fork me on GitHub