Enterré dans un transparent

Publié le par /

Un vendredi à l’heure de la sieste. Cinquante personnes entassées dans une salle pour assister à une réunion de service. Rituel des transparents qui défilent agrémentés d’images laules pour essayer de détourner l’attention de l’audience des ordiphones. Je n’ai pas d’ordiphone et m’emmerde tellement que j’en viens à suivre quelques minutes durant la présentation. Pour découvrir qu’elle contient nombre d’informations intéressantes, comme la mise à jour trimestrielle des noms internes des produits, titres des uns et des autres, etc. Le genre d’informations utiles au quotidien pour déchiffrer le jargon propre à la boîte et comprendre ce que disent mes petits camarades.

Hélas, toutes ces informations sont perdues. Enterrées dans pauvre point. Si je voulais les retrouver lundi, il me faudrait fouiller ma messagerie électronique ou les disques partagés pour récupérer le support de la présentation. Puis me battre pour ouvrir le .ppt. Y chercher l’information… Je ne le ferai jamais, et me demande d’ailleurs si quiconque a déjà ouvert un de ces documents envoyé à l’issue d’une présentation. C’est une des caractéristiques des documents PowerPoint. Écrits une fois, présentés une fois, jamais ré-ouvert. Quelle perte d’énergie, quelle perte d’information !

Ici, la forme (une présentation) va complètement à l’encontre de la diffusion pérenne de l’information. Pourtant cette forme n’est qu’une représentation de l’information. Quel dommage qu’en fait d’emballage Powerpoint crée des cercueils. Je suis de plus en plus partisan des chaînes éditoriales permettant simplement, à partir d’une information, d’en proposer plusieurs représentations. Par exemple, partir d’un fichier Markdown permet d’exporter le document en texte enrichi (pour l’envoyer par messagerie électronique), en HTML pour le mettre en ligne, et d’en faire une présentation avec des solutions comme S5 ou Slidy et apparentés. Un tel document peut être facilement consulté, réutilisé, indexé…

Pensez-y la prochaine fois que vous préparerez une présentation : est-ce que vous enfermerez les informations dans un format qui rendra leur réutilisation difficile, ou privilégierez-vous un format qui simplifiera leur diffusion ?

Pour réagir, n'hésitez-pas à m'écrire : clochix chez clochix.net ou à soumettre l'url de votre commentaire :
(Je traite les mentions à la main, elles peuvent mettre plusieurs jours avant d'apparaître)

Si vous avez un compte Github, vous pouvez me proposer des corrections en éditant ce billet

Fork me on GitHub