La mamie du Berry

Publié le par /

Le Canard de cette semaine narre l’histoire de la lutte des habitants d’un petit village du Cher, Sidiailles, contre l’implémentation d’une secte. Parmi les principales opposantes, une octogénaire en fauteuil roulant, propriétaire du terrain où la secte veut s’installer. Elle avait signé une promesse de vente avant de découvrir à qui elle avait affaire. Le volatile rapporte ainsi ses propos : Ils pensaient que j’étais le pigeon parfait. Mais, malgré mon âge, je manie bien Internet. Maintenant je sais à qui j’ai affaire.

Tiens, voilà donc une Mamie du Berry qui manie bien les Internets, et a grâce à eux évité de se faire arnaquer. Le Cher n’est pourtant pas très loin du Cantal où, d’après Stéphane Richard, pédégé d’Orange, les mamies n’ont pas les mêmes besoins de télécommunications que les geeks parisiens. Pour que la mamie de Sidiailles puisse encore longtemps utiliser Internet comme elle le veut, ne reste plus qu’à espérer que fleurissent rapidement mille FDN qui offriront à toutes et tous, mamies parisiennes comme geeks du Cantal et Cher, du vrai internet, avec de la bonne neutralité dedans et un débit décent. De l’Internet dont les utilisateurs seraient aussi acteurs et ne dépendraient pas des étiquettes accolées par quelques stupides grosses têtes. Pour qu’ils puissent se libérer de l’Internet selon Orange et Stéphane Richard, l’Internet à la tête du client (ou de son porte-feuille ?).

Pour réagir, n'hésitez-pas à m'écrire : clochix chez clochix.net ou à soumettre l'url de votre commentaire :
(Je traite les mentions à la main, elles peuvent mettre plusieurs jours avant d'apparaître)

Si vous avez un compte Github, vous pouvez me proposer des corrections en éditant ce billet

Fork me on GitHub