Le Nouveau Web Selon Google

Publié le par /

Je ne résiste pas au plaisir de partager cette saillie de Nils Dagsson Moskopp à propos de Google+ :

Bienvenue dans le nouveau Web, un Web sans flux RSS ou ATOM. Un Web que vous ne pouvez lire simplement sans JavaScript, car quelque part dans l’entête de la page il y a un <style> body { visibility: hidden; } </style> annulé plus tard par un script que le propriétaire de la plate-forme veut absolument que vous exécutiez.

Un Web où le partage de contenu est limité par la plate-forme, pas par les capacités de votre client. Un Web où vous ne pouvez pas commenter un article sans avoir créé de compte sur le serveur d’une société (compte qui sera supprimé si vous avez eu le malheur de choisir un nom qui ne leur revient pas).

Un Web qui ment — par exemple en prétendant que des contenus n’existent pas et en renvoyant une erreur 404 lorsque vous n’avez juste pas le droit de les lire, au lieu de vous en informer (comme par exemple sur cette page).

Un Web où « ce contenu n’est pas disponible dans votre pays »1

Les ex gamins cools de Google m’inquiètent de plus en plus ces jours-ci, outre leur cœur de métier (le fichage des internautes pour leur afficher des réclames ciblées), j’ai l’impression qu’ils prennent de plus en plus de décisions qui blessent le Web. Blessures dont nous nous rendons complices lorsque nous utilisons leurs produits.

  1. allusion à YouTube qui, pour des questions de droits d’auteur, interdit de voir certaines vidéo en fonction du pays où il estime que vous êtes;

Pour réagir, n'hésitez-pas à m'écrire : clochix chez clochix.net ou à soumettre l'url de votre commentaire :
(Je traite les mentions à la main, elles peuvent mettre plusieurs jours avant d'apparaître)

Si vous avez un compte Github, vous pouvez me proposer des corrections en éditant ce billet

Fork me on GitHub